Scintigraphie osseuse

Scintigraphie osseuse : Intérêt

La scintigraphie osseuse est un examen qui permet d’étudier le squelette et de mettre en évidence précocement des anomalies osseuses (infectieuses, inflammatoires, traumatiques ou "évolutives"), parfois non encore visibles sur les radiographies. Il est réalisé après l’administration d’un radio-pharmaceutique.

Publicité
Scintigraphie osseuse : Conditions de l'examen

Une faible dose de traceur (la plupart du temps HMDP marqué au 99mTc) est administrée par voie intraveineuse. Celui-ci vient se fixer sur le cristal de l’os dans un délai qui peut varier de 2 à 4 heures. Pendant ce temps, la personne reste dans l’établissement hospitalier mais peut aller et venir normalement. On lui demande de boire suffisamment d’eau puis de vider sa vessie avant l’examen afin d’éliminer le surcroit de produit qui ne se fixe pas sur les os (bruit de fond). Passé ce délai, le patient revient s’allonger sur un lit doté d’une caméra double tête et maintenant d’un scanner (dit "gamma-caméra") qui, de la tête aux pieds, va faire une image du squelette en entier complétée par des incidences en 3D localisées sur la région à explorer (TEMP pour Tomographie d’Emission Mono Photonique). L’examen n’est absolument pas douloureux et ne comporte aucun effet secondaire.
Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour passer une scintigraphie. Par contre, il est impératif de signaler une grossesse, un allaitement, un retard de règles ou la réalisation d’un examen scintigraphique 48h avant celui-ci. Il n’existe aucune autre contre-indication.

Scintigraphie osseuse : Résultats

Les résultats de l’examen sont envoyés directement au médecin prescripteur dans les 24 heures. La plupart des médecins nucléaires revoient cependant leurs patients après l’examen pour leur communiquer une première impression. La reprise de l’activité et de l’alimentation est immédiate. Il est simplement demandé de continuer de boire et d’uriner fréquemment durant le reste de la journée.

Scintigraphie osseuse : Précautions

Il est recommandé selon le principe de précaution, de ne pas rester au contact prolongé des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans pendant les quelques heures qui suivent la fin de l’examen. Si besoin, parlez-en avec votre médecin qui vous donnera de plus amples informations.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité