Potassium (Kaliémie)

Potassium (Kaliémie) : Intérêt

L’ion potassium (K+) est très important dans l’organisme. Il représente le principal cation (ions positif) du milieu intra-cellulaire.

Publicité
Ses anomalies sont fréquemment à l’origine de troubles cardio-vasculaires.

Potassium (Kaliémie) : Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude.

Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières).

L’ion potassium étant principalement intra cellulaire, il faut, après le prélèvement, rapidement séparer les globules du plasma sanguin.

En cas d’hémolyse (éclatement des globules rouges dans le sang prélevé), la kaliémie peut être faussement élevée.

Potassium (Kaliémie) : Résultats

La kaliémie normale est comprise entre 3.5 et 5.5 mmol /l, ou entre 3.5 et 5.5 mEq/l, mais les seuils dépendent en partie des laboratoires.

a) Une hypokaliémie peut se rencontrer

En cas d’apport de potassium insuffisants

- Pertes digestives (diarrhées, vomissements) - Hyperaldostéronisme (augmentation de l'hormone stimulant la fonction rénale) ou traitement corticoïde - Acidose tubulaire rénale (maladie rénale) - Hyperglycémies (diabète) - Alcalose métabolique.

b) Une hyperkaliémie se rencontre

Apport de potassium exogène - Insuffisance surrénalienne (ou traitement par antialdostérone) - Hémolyse, crush syndrome, chimiothérapie - Exercice intense - Insuffisance rénale importante (fonctionnement insuffisant de la fonction rénale).

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité