Phosphore

Phosphore : Intérêt

Le phosphore est un élément très important dans l’organisme, non seulement en coopération avec le calcium pour maintenir la structure osseuse, mais aussi pour toutes les cellules de l’organisme, en leur fournissant directement de l’énergie. Son dosage, associé à celle du calcium, aide au diagnostic de pathologies osseuses, hormonales, de problèmes rénaux et des troubles dans l'équilibre des ions de l'organisme.

Publicité
Phosphore : Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude.

Ce prélèvement doit s’effectuer à jeun chez un patient au repos, à distance d’efforts musculaires importants.

Phosphore : Résultats

La phosphorémie normale est comprise chez l’adulte entre 27 et 50 mg/l ou 0,8 à 1,6 mmol/l.

Chez l’enfant on admet des valeurs comprises entre 40 et 60 mg/l ou 1.28 à 1.92 mmol/l.

Les hypophosphorémies s’observent dans :

- L’alimentation entérale (alimentation directement par le tube digestif) ou parentérale (alimentation par une perfusion) prolongée - Les décompensations de diabète - L’hyperparathyroidie (production en excès d'hormones parathyroïdiennes) - Certaines formes de rachitisme de l’enfant et l’hypovitaminose D chez l’adulte - L’alcoolisme chronique - La prise de médicaments régulière anti acides.

Les hyperphosphorémies s’observent dans :

- Les libérations osseuses importantes- Toute destruction osseuse importante, en particulier les métastases osseuses- L’ostéoporose - La maladie de Paget (maladie de l'os) - Les myélomes (cancer de la moelle osseuse) – L’acromégalie (maladie hormonale qui favorise la croissance pathologique des os).

Une augmentation de la production :

Après un effort important (avec parfois des lésions des fibres musculaire) - Les chimiothérapies - Une diminution de l’élimination rénale dans l’insuffisance rénale chronique.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité