Hépatite A

Hépatite A (dépistage) : Intérêt

Le virus de l’hépatite A est responsable d’hépatites aiguës, en général moins graves (et parfois totalement asymptomatiques c'est à dire sans symptômes) que les hépatites B. La transmission se fait à partir d’aliments et d’eau contaminés. Le test recherche la présence d'anticorps développés contre le virus de l'hépatite A (IgG anti VHA et IgM anti VHA).

Publicité
Hépatite A (dépistage) : Déroulement du prélèvement

Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières). Le prélèvement veineux s’effectue habituellement au niveau du bras.

Hépatite A (dépistage) : Résultats

Résultat négatif

Chez un individu qui n’a pas été en contact avec le virus de l’hépatite A, toutes les recherches sont négatives.

Résultat positif

La présence d’anticorps IgG anti VHA affirme que la patient a été en contact avec le VHA, mais ces anticorps persistant très longtemps, la date de l’infection ne peut être précisée. La présence d’anticorps IgM anti VHA apparaissent 15 j à 3 semaines après la contamination et durent de 2 à 4 mois. Leur présence signe donc une infection récente. D’autres techniques telles que la quantification de l’ARN du VHA par PCR (Polymerase Chain Reaction) peuvent être réalisées sur une goutte du sang, mais ne sont pas courantes.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité