Gaz du sang

Gaz du sang : Intérêt

Leur analyse a un double intérêt : apprécier la fonction respiratoire de l’organisme en analysant la concentration d’oxygène (PaO2) et de gaz carbonique (PaCO2) dans le sang artériel, mais aussi explorer l’équilibre acido-basique du patient (pH, PCO2 et concentration de bicarbonates) dans le sang.

Publicité
Gaz du sang : Conditions de prélèvement

Le prélèvement doit être artériel. Il s’effectue soit dans l’artère fémorale (piqûre dans le pli de l’aine), soit dans l’artère radiale (au niveau du poignet, le plus fréquent).

Après le prélèvement, l’artère doit être comprimée pendant au moins 5 minutes pour éviter l’apparition d’un hématome.

Une fois le prélèvement effectué, le tube doit être mis dans de la glace pour éviter la consommation de l’oxygène par les globules et être rapidement adressé au laboratoire où l’analyse doit être effectuée sans retard.

Gaz du sang : Résultats

- pH entre 7,38 et 7,44 - Bicarbonates entre 22 et 28 mmol/l - PO2 entre 85 et 105 mmHg - PCO2 entre 36 et 44 mmHg

Les gaz du sang apprécient l’équilibre acide base de l’organisme.

Les gaz du sang apprécient la fonction respiratoire de l’organisme :

- L’hypoxie (PO2 105mmHg) est liée à l’apport d’oxygène

- L’hypocapnie (PCO2 44 mmHg) est toujours liée à une insuffisance de la ventilation et une augmentation du gaz carbonique dans le sang (d’origine respiratoire ou par trouble de la commande telle que dans les comas)

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité