Examen parasitologique des selles

Examen parasitologique des selles : Intérêt

Il permet d’affirmer l’existence d’une parasitose intestinale qui peut être responsable de troubles digestifs, d’une anémie ou d’une augmentation du nombre d’éosinophiles dans le sang. Cet examen peut également être prescrit avant l’administration d’un traitement corticoïde ou immunodépresseur à fortes doses. Il peut aussi être réalisé pour vérifier l’efficacité d’un traitement pour une parasitose déjà diagnostiquée. Cet examen qui ne recherche que des parasites, ne permet pas le diagnostic des infections bactériennes qui seront identifiées par l’examen bactériologique ou coproculture.

Publicité
Examen parasitologique des selles : Déroulement de l'examen

Les selles devront être recueillies dans un pot stérile et être rapidement transmise au laboratoire. Pour certaines recherches particulières, les selles doivent être très fraîches et être émises au laboratoire. Parfois cet examen doit être renouvelé, les parasites pouvant être émis par intermittence. Pour être bien orienté, il faut préciser les différents voyages en particulier tropicaux effectués et les traitements déjà ou actuellement suivis.

Examen parasitologique des selles : Résultats

A l’état normal, il ne doit pas exister de parasites dans les selles.

Les résultats sont anormaux en présence de : - Kystes d’amibes pathogènes - Oxyures - Taenia ou apparentés (taenia, tricocéphales, hymenolepis) - Larves d’anguillules - Ankylostomes - Lambliase - Cryptosporidiose - Muicrosporidiose - Coccidioses - Isospora belli

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité