Examen Doppler artériel

Examen doppler artériel : Intérêt

L’échographie et l’examen Doppler sont basés sur l’utilisation des ultrasons. L’examen doppler analyse le flux du sang dans les artères et peut donc mettre en évidence un rétrécissement des artères ou une maladie athéromateuse (présence de dépôts dans les artères. Il permet donc de faire un bilan artériel de la zone examinée.

Publicité
Examen doppler artériel : Conditions du déroulement

Le Doppler est un examen externe à l’aide d’une sonde. Indolore, non invasif et rapide (entre 20 et 40 minutes), il s’effectue allongé, parfois debout si le médecin examine une veine crânienne. Un gel à base d’eau est appliqué sur la zone d’examen pour faciliter le contact entre la peau et la sonde. Celle-ci est placée en regard de l’artère et inclinée à 45°.

Les ultrasons émis se heurtent au niveau de l’artère qui les renvoie. Ils sont alors perçus par la sonde qui transmet une image sur moniteur. Comme leur vitesse est très rapide, il est possible d’obtenir plusieurs images par seconde (environ 24), ce qui permet d’avoir des images mobiles. Un bruit aigu très caractéristique signale le flux artériel. Le signal Doppler est enregistré sur papier.

Examen doppler artériel : Résultats

La comparaison de l’examen Doppler à différents niveaux permet d’affirmer où se situe la zone de rétrécissement. Cet examen est la première étape pour diagnostiquer une artérite (inflammation des artères). L’échographie vasculaire effectuée dans le même temps permet de visualiser la paroi des artères sur tout leur trajet et d’identifier ainsi d’éventuelles plaques d’athérome.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité