Cholestérol

Publicité

Cholestérol : Intérêt

Le cholestérol est le principal stéroïde du corps humain. Il est soit produit par l’organisme (foie et intestin) soit apporté par l’alimentation.

Publicité
Le cholestérol est associé à des apolipoprotéines pour former 2 types différents de cholestérol : le LDL cholestérol (mauvais cholestérol) qui sera transporté du foie vers les tissus et présente un risque athérogène (formation d'athérome sur la paroi des artères), et le HDL cholestérol (bon cholestérol) qui transporte le cholestérol des tissus vers le foie et qui n’est pas lié à un risque athérogène mais protège au contraire contre la formation d'athérome.

Cholestérol : Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude. Le patient doit être à jeun depuis 12 heures, et éviter de fumer avant l’examen.

Cholestérol : Résultats

C’est le LDL cholestérol qui définit le risque cardio-vasculaire. Les normes (et donc la prise en charge thérapeutique) dépendent de la présence ou non des autres facteurs de risque.

Seuil de LDL cholestérol en fonction des facteurs de risque :

- Patients sans autre facteur de risque > 2,20g/l(5,7mmol/l)

- Patients ayant un autre facteur de risque > 1,90g/l(4,9mmol/l)

- Patients ayant deux autres facteurs de risque > 1,60g/l(4,1mmol/l)

- Patients ayant plus de deux autres facteurs de risque > 1,30g/l(3,4mmol/l)

- Patients ayant une maladie coronaire > 1g/l(2.6mmol/)

Les chiffres normaux du HDL cholestérol sont entre 0,4 et 0,8 g/l. En dessous de 0,35 g/l, le HDL cholestérol ne joue plus son rôle « protecteur » contre la formation d'athérome.

Les principales causes d’augmentation du cholestérol (HDL + LDL) sont :

- Les apports alimentaires riches en graisse (la principale)- L’hypothyroidie - Le syndrome néphrotique (maladie du rein) - Les hyperlipoprotéinémies type II a, II b, III (maladies héréditaires) - La grossesse

Les principales causes de baisse du cholestérol sont :

Les malnutritions - L’hyperthyroidie - Les insuffisances hépatiques sévères - Les cholestases - La bétalipoprotéinémie - Les déficits en alphalipoprotéines (maladie de Tangier).

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité