euthanasie

Les dernières actualités

La fin de vie fait l'objet d'une campagne d'information lancée lundi en France.

Euthanasie, suicide assisté: le glossaire de la fin de vie

avec
Sédation profonde, soins palliatifs, euthanasie active, euthanasie passive ou indirecte, suicide assisté: voici un glossaire des notions en jeu sur la question de la fin de vie, qui fait l'objet d'une campagne d'information lancée lundi.
Une infirmière tient la main d'une personne âgée dans un EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) à Limoges, le 30 juin 2015

Fin de vie: "Parlons-en", une campagne sur les directives anticipées

avec
"La fin de vie, et si on en parlait?" invite une campagne d'information lancée lundi, qui veut rappeler les changements législatifs entrés en vigueur depuis un an et inciter les Français à faire connaître leurs volontés à leurs proches.
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à son arrivée à la cour d'appel le 16 février 2017 à Reims

Affaire Lambert: la demande de transfert a été débattue en appel

avec
La question du transfert de Vincent Lambert, hospitalisé dans un état végétatif au CHU de Reims depuis 2008, vers un établissement spécialisé, a été débattue jeudi devant la cour d'appel de Reims, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le docteur Bonnemaison jugé en appel à Angers

Le docteur Nicolas Bonnemaison doit de nouveau faire face à la justice devant la cour d'appel d'Angers. Il avait été jugé une première fois après l'empoisonnement de 7 personnes âgées en phase terminale. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Procès du Dr. Bonnemaison : "On n'a rien à cacher", lâche son avocat

Le Docteur Bonnemaison a été rappelé devant la justice. Alors qu'il avait convaincu les juges de l'acquitter en juin 2014, concernant 7 cas d'empoisonnements de personnes en fin de vie, il est ce lundi rejugé en appel par la cour d'assise d'Angers. Pour son avocat, ce sera un moment difficile à passer, même si il estime que son client "n'a rien a cacher".

Procès du Dr. Bonnemaison : "Il a attendu qu'on parte déjeuner pour faire ce qu'il avait à faire"

Le docteur Bonnemaison est de retour devant la justice. Acquitté il y a un an, l'ex urgentiste est rejugé en appel pour 7 cas d'empoisonnements de patients âgés et en phase terminale. Ségolène Chaplin, envoyée spéciale aux assises d'Angers, rapporte que l'accusé "est déterminé à convaincre une nouvelle fois les jurés qu'il a agit en médecin". Certains proches des malades décédés ont en tout cas décidé de se porter partie civile dans ce procès, comme Yves Geoffroy qui juge les actes du docteur "irrationnels".

Guy Bedos parle de son suicide organisé

Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, Guy Bedos s’est exprimé en faveur du suicide assisté et a indiqué avoir déjà organisé le sien.

Vincent Lambert : aucune décision concernant l'arrêt ou le maintien des traitements n'a été prise

Le CHU de Reims devait se prononcer cet après-midi pour ou contre l'arrêt des traitements concernant Vincent Lambert. Finalement aucune décision n'a été prise.

Affaire Vincent Lambert : la mère du patient réclame la récusation du docteur Simon

Arrivée mercredi en début d'après-midi à l'hôpital Sébastopol de Reims, Viviane Lambert a dénoncé l'attitude du CHU de Reims qui a fait savoir sa volonté de reprendre "depuis le début" la procédure sur la fin de vie de son fils Vincent en état végétatif. Elle a demandé au docteur Simon sa récusation.

Les images de Vincent Lambert filmé le 5 juin 2015

Une vidéo enregistrée par Emmanuel Guépin, membre du "Comité de soutien à Vincent Lambert" qui milite pour son maintien en vie, tourne sur le web depuis ce matin. On y voit Vincent Lambert dans l'après-midi du 5 juin, après que la Cour européenne des droits de l'homme ait validé l'arrêt de ses soins.

Vidéo. Vincent Lambert filmé le 5 juin après la décision de la CEDH d'arrêter ses soins

Une vidéo enregistrée par Emmanuel Guépin, membre du "Comité de soutien à Vincent Lambert" qui milite pour son maintien en vie fait polémique. On y voit Vincent Lambert dans l'après-midi du 5 juin, après que la Cour européenne des droits de l'homme ait validé l'arrêt de ses soins.

Affaire Vincent Lambert : la Cour européenne valide l'arrêt des soins

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a tranché : les soins de Vincent Lambert, tétraplégique dans un état végétatif depuis 2008, doivent être arrêtés.

Un test pour prédire le risque de mort dans les 3 prochains mois

Des médecins ont développé un test permettant de savoir si des patients admis à l'hôpital mourront dans les trois prochains mois. Le but étant de leur donner la possibilité de rentrer chez eux s'ils le souhaitent, de dire au revoir à leurs proches et aussi de leur éviter des traitements agressifs et inutiles.
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, lors d'une audience au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne le 15 janvier 2014

Euthanasie: l'affaire Vincent Lambert devant la Cour européenne des droits de l'Homme

avec
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, lors d'une audience au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne le 15 janvier 2014
Le violeur et meurtrier belge Frank Van Den Bleeken, interné depuis 26 ans, le 25 novembre 2013 à Bruxelles devant la justice

Belgique: pas d'euthanasie pour le violeur en série interné

avec
Le violeur et meurtrier belge Frank Van Den Bleeken, interné depuis 26 ans, le 25 novembre 2013 à Bruxelles devant la justice
Portrait de Nathalie Kosciusko-Morizet, députée UMP de l'Essonne, le 25 mars 2014 à Paris

Fin de vie: NKM "très favorable" au projet Claeys-Leonetti mais contre l'euthanasie

avec
Portrait de Nathalie Kosciusko-Morizet, députée UMP de l'Essonne, le 25 mars 2014 à Paris
Une infirmière s'occupe d'un patient en état végétatif dans l'Unité de Vie Spécialisée à Oberhausbergen, le 18 décembre 2014

Un "projet de vie" pour les patients en état végétatif

avec
Une infirmière s'occupe d'un patient en état végétatif dans l'Unité de Vie Spécialisée à Oberhausbergen, le 18 décembre 2014
L'ancien médecin de l'hôpital de Bayonne Nicolas Bonnemaison arrive au tribunal de Pau le 11 juin 2014

Euthanasie: le Conseil d'Etat confirme la radiation du Dr Bonnemaison

avec
L'ancien médecin de l'hôpital de Bayonne Nicolas Bonnemaison arrive au tribunal de Pau le 11 juin 2014
Le Dr Nicolas Bonnemaison au tribunal de Pau le 25 juin 2014

Euthanasie: le Conseil d'Etat invité à confirmer la radiation du Dr Bonnemaison

avec
Le Dr Nicolas Bonnemaison au tribunal de Pau le 25 juin 2014
François Hollande avec les députés Jean Leonetti (d) et Alain Claeys (g) lors de la remise de leur rapport sur la fin de vie, le 12 décembre 2014 à l'Elysée

Fin de vie: débat à l'Assemblée nationale le 21 janvier

avec
François Hollande avec les députés Jean Leonetti (d) et Alain Claeys (g) lors de la remise de leur rapport sur la fin de vie, le 12 décembre 2014 à l'Elysée
Le député Jean Leonetti à son arrivée le 12 décembre 2014 à l'Elysée à Paris pour la remise de son rapport sur la fin de vie

Fin de vie: droit à la "sédation profonde", débat à l'Assemblée en janvier

avec
Le député Jean Leonetti à son arrivée le 12 décembre 2014 à l'Elysée à Paris pour la remise de son rapport sur la fin de vie
Le député UMP Jean Leonetti le 24 avril 2014 à l'Assemblée nationale à Paris

Fin de vie: un rapport prévoyant de nouveaux droits remis à Hollande

avec
Le député UMP Jean Leonetti le 24 avril 2014 à l'Assemblée nationale à Paris
Le député UMP Jean Leonetti à Mandelieu-la-Napoule le 14 juin 2013

Fin de vie : "Il faut permettre aux gens de partir doucement et sans souffrance"

avec
Le député UMP Jean Leonetti à Mandelieu-la-Napoule le 14 juin 2013
Un patient âgé dans une unité de soins palliatifs à l'hôpital d'Argenteuil en juillet 2013

Fin de vie: des propositions pour mieux tenir compte des souhaits des patients

avec
Un patient âgé dans une unité de soins palliatifs à l'hôpital d'Argenteuil en juillet 2013
La loi Leonetti qui, depuis 2005, régit la fin de vie, interdit l'acharnement dans la poursuite des soins et permet l'administration d'antidouleurs dans certains cas bien précis au point d'"abréger la vie".

Fin de vie: "on fait ce qu'on peut" pour accompagner, témoigne un généraliste

avec
La loi Leonetti qui, depuis 2005, régit la fin de vie, interdit l'acharnement dans la poursuite des soins et permet l'administration d'antidouleurs dans certains cas bien précis au point d'"abréger la vie".
Un manifestant proteste à Paris avec l'association "Alliance Vita" contre l'euthanasie, le 24 mars 2012

Lancement d'une campagne anti-euthanasie, avec une pétition sur internet

avec
Un manifestant proteste à Paris avec l'association "Alliance Vita" contre l'euthanasie, le 24 mars 2012
Le président PS de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 1er octobre 2014 à l'Assemblée à Paris

Fin de vie: Bartolone plaide pour la légalisation du suicide assisté dans certains cas

avec
Le président PS de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 1er octobre 2014 à l'Assemblée à Paris
Une personne en soins palliatif dans un hôpital parisien

Près de 80% des Français pour un arrêt des soins pour un proche en coma prolongé

avec
Une personne en soins palliatif dans un hôpital parisien
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, lors d'une audience au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne le 15 janvier 2014

L'affaire Vincent Lambert devant la justice européenne le 7 janvier

avec
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, lors d'une audience au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne le 15 janvier 2014
Le drapeau européen sur le sol de la Cour européenne des droits de l'Homme

La CEDH veut examiner l'affaire Vincent Lambert devant sa Grande chambre

avec
Le drapeau européen sur le sol de la Cour européenne des droits de l'Homme

Pages