Une peau sensible et délicate

Publicité
Publicité

D’une incomparable douceur, fine et facilement irritable, la peau d’un bébé né à terme est définitivement structurée. Cependant, on ne peut pas la comparer à celle d’un adulte. Tout d’abord, elle manque de moyens naturels de défense : toute lésion, si elle n’est pas traitée, peut conduire à une infection. Ensuite, les glandes sudoripares ne sont pas encore prêtes à fonctionner « normalement », un nouveau-né souffre naturellement de ce qu’on appelle un déficit en sueur, c’est-à-dire d’une difficulté à éliminer les déchets, les toxines et à réguler la température de son corps. Moins lubrifiée par cette sueur, sa peau aura plus tendance à se dessécher.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité