Traitement de la carie

Publicité
Publicité
Publicité
  1. Aux stades 1 et 2 de la carie, le soin est en général conservateur ; C’est à dire que l’on ne touche pas à la vitalité de la dent. L’ablation de la carie qui se présente sous forme de tissus ramollis et teintés sombre se fait à l’aide d’instruments rotatifs avec refroidissement afin de ne pas surchauffer les tissus. Cette opération laisse apparaître une cavité qu’il faut donc combler. Il s’agit de la reconstitution coronaire à l’aide d’un matériau d’obturation. Cette réfection anatomique de la dent se fait selon des critères bien définis à l’aide d’un amalgame au mercure (plombage), d’un composite direct ou de laboratoire collé, ou d’un bloc de métal ou de céramique fabriqué au laboratoire d’après une empreinte fournie par le chirurgien-dentiste. C’est un Inlay ou Onlay.
  2. Au stade 3, la dévitalisation de la dent ou pulpectomie est indispensable pour faire cesser les douleurs. Cette étape est toujours suivie, soit dans la même séance, soit dans une séance ultérieure par l’obturation étanche des canaux dans lesquels se trouvait la pulpe pour éviter l’invasion bactérienne ; c’est « l’obturation canalaire ».
  3. Au stade 4, La dévitalisation de la dent par le dentiste n’est plus nécessaire, les bactéries s’en sont chargées ! Le traitement consiste à désinfecter les canaux radiculaires à l’aide de produits antiseptiques et antibiotiques avant de faire l’obturation canalaire.
Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité