Souffrir pour devenir plus autonome

Publicité
Publicité

Le bébé est un être exigeant qui souhaite voir satisfaits ses besoins dans l’instant. Mais le contentement et la satisfaction sont aussi chez lui de courte durée, seul le souvenir du moment agréable reste, le poussant à réclamer son renouvellement. Mais la réalité s’oppose parfois à ses envies, c’est alors que naît la frustration. Celle-ci joue un rôle important dans la construction de la personnalité de l’enfant. Ainsi, il apprend que ses désirs ne sont pas la réalité et, dans l’espoir de les concrétiser, il développe des aptitudes et des conduites qui vont le rendre plus autonome. Plaisir et frustration l’aident à grandir. Un monde fait uniquement de satisfactions empêcherait tout développement de l’intelligence et toute recherche de moyens d’adaptation.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité