Soigner ses peurs

Publicité
Publicité

On ne peut éviter les peurs d’un enfant. Elles ne se traitent que par la compréhension. On ne peut les combattre ni par le ridicule ni par l’autorité et encore moins en distrayant l’enfant de ce qui l’effraie. C’est en comptant sur l’appui des siens qui le rassureront et le sécuriseront qu’un enfant arrivera à la surmonter ; c’est également en le familiarisant avec ce qui le terrifie : la peur de l’eau se conjure en jouant avec l’eau ; la peur de l’obscurité s’atténue en manipulant les commutateurs électriques ; la peur des monstres cachés dans le placard ou sous le lit se domine en allant voir, main dans la main avec papa ou maman, qu’ils n’ont aucune réalité.

Publicité
Pour Françoise Dolto, c’est par le dessin que les enfants exorcisent leurs angoisses. En les dessinant, ils les expriment et les dominent. Elle conseillait aussi d’habituer les enfants à délimiter les contours des objets pour qu’ils puissent se rendre compte qu’ils sont inanimés, qu’ils peuvent donc les manipuler sans risque. Ils sont alors capables de faire la différence entre le réel et l’imaginaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité