Sautoir et balancelle

Publicité
Publicité

Marcher dans son trotteur, un vrai plaisir. Se balancer ou sauter dans l’ouverture d’une porte, une excitation sans mesure. Sautoir et balancelle offrent des sensations qui sont davantage ludiques et qui ne concernent pas l’apprentissage de la marche. Le premier est en réalité une culotte suspendue à une structure à ressorts qui s’installe dans l’encadrement d’une porte. L’enfant, pieds au sol, y joue une quinzaine de minutes par jour, se familiarisant avec la station debout. La balancelle est la balançoire des petits. Ils aimeront s’y reposer en retrouvant le mouvement de va-et-vient qu’ils aimaient tant quand ils n’étaient âgés que de quelques semaines. Par contre, maintenant qu’il se tient bien assis, évitez de le mettre dans son transat souple : la position semi-assise qu’il lui impose n’est plus adaptée à son dos et à sa musculature plus tonique. Rien ne vaut mieux pour lui que la position assise, cuisses écartées, sur le sol. Bientôt, il pourra avoir son premier petit fauteuil avec accoudoirs.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité