Ronger ses ongles

Publicité
Publicité

On a longtemps prétendu que l’onychophagie chez les enfants ­ la manie de ronger ses ongles ­ venait de l’interdiction qui leur était faite de sucer leur pouce. En effet, cette manie apparaît généralement vers 8 ans. On l’attribue à un sentiment d’insécurité et de nervosité dû à un changement de rythme, comme le passage à la grande école, ou à une perturbation dans la vie émotionnelle : chômage d’un parent, maladie, naissance d’un petit frère ou d’une petite soeur. Ronger ses ongles n’est pas un signe d’instabilité ni la preuve de troubles psychiques graves. Il n’y a pas vraiment de remèdes. Il faut attendre que l’enfant soit capable de dominer cette pulsion. Et, avouons-le, c’est très difficile. Bien des adultes qui rongent leurs ongles ont gardé cette habitude de l’enfance.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité