Non, le petit écran ne rend pas idiot

Publicité
Publicité

Non, la télévision ne rend pas les enfants idiots et c’est à tort que trop souvent nous les jugeons passifs devant le petit écran. En fait, ils développent à cet instant des activités mentales spécifiques que ne leur apporte ni le livre ni la musique. Elle met en oeuvre leur attention visuelle et auditive, l’effet de l’une sur l’autre étant intimement lié. L’intensité de l’attention visuelle est totalement dépendante de la facilité de compréhension du programme. Elle est stimulée par l’attention auditive notamment si l’image est accompagnée de dialogues. C’est pourtant toujours l’information apportée par l’image qui est largement privilégiée.

En regardant, en écoutant, il réfléchit et analyse les informations et les messages codés que délivre l’image. Ainsi, à partir de 4 ans, il est capable de regarder des séquences d’images allant jusqu’à sept minutes à la suite. Une performance qui va très rapidement s’améliorer au fil des années.

Publicité
Des analyses plus fines montrent qu’à cet âge l’enfant est plus attentif si les héros du spectacle sont des femmes ou des enfants. Il aime que les personnages courent, sautent, volent. Ainsi les scènes de violence semblent les captiver surtout parce qu’elles mettent en scène des actions rapides. Ces séquences ont une certaine influence sur leur comportement. Ainsi, une étude américaine menée à l’université de Stanford montre que les enfants se conduisent pendant un certain temps comme les personnages qu’ils viennent de voir à la télévision. Cette imprégnation peut durer jusqu’à vingt-quatre heures. La mémorisation et la compréhension sont meilleures si le contenu est transmis de manière romanesque plus que sous la forme d’un magazine, l’animation étant toujours plus appréciée que le tournage réel. L’attention à l’image est renforcée par le dialogue surtout s’il est riche en rimes, allitérations et répétitions. Face à l’écran, l’enfant réagit d’abord en fonction de son plaisir, des émotions qu’il éprouve et des projections à des références personnelles.

outes les études démontrent que comprendre ce que montre la télévision aide au développement social de l’enfant en lui donnant la possibilité d’accéder au monde des adultes et de le comprendre. Des informations auxquelles il n’avait accès jusqu’alors que par ses propres expériences. La naissance sur quelques chaînes de véritables magazines d’actualité ou à caractère scientifique et technique devraient renforcer ce pouvoir. Le jeune téléspectateur de 6 ans est exigeant et capable de jugements judicieux.

Regardez la télévision avec votre enfant et parlez avec lui des programmes et de ses héros cathodiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité