Méfiez-vous de vos souvenirs

Publicité
Publicité

Si vous avez de mauvais souvenirs d’angoisses nocturnes quand vous étiez enfant, vous risquez de penser que votre enfant a besoin de vous à tout moment de la nuit. Retenez vos impulsions, les cauchemars et les terreurs nocturnes sont pour plus tard. À ce stade de développement, votre enfant doit apprendre à dormir.

Publicité
Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité