Lui apprendre à bien dormir

Lui apprendre à bien dormir
Publicité
Publicité

La répartition du sommeil a, sur vingt-quatre heures, totalement changé depuis les premières semaines. Le bébé de plus de 4 mois dort la de nuit huit à neuf heures consécutives. Sa matinée et son après-midi sont entrecoupés de trois parenthèses « sommeil ». Ces petits sommes durent en général une à deux heures. Il ne se réveille plus pour un biberon de nuit, tout au plus lui arrive-t-il d’avoir besoin d’un peu d’eau. En revanche, le passage de l’état de veille à celui de sommeil se fait un peu plus difficilement. Son réveil, qui est toujours assez matinal, n’est plus dû uniquement à une sensation de faim. Le matin, pour l’aider à patienter avant son premier biberon, mieux vaut mettre à sa disposition quelques jouets, il saura les apprécier.

Tout comme chez l’adulte, il existe chez l’enfant, de gros et de petits dormeurs. Il semble que les enfants maigres et de petit poids dorment moins que ceux qui sont plus gros. De même, les enfants au développement précoce ont un sommeil moins long que les autres, tout comme les anxieux. Sachez que toute tension familiale peut perturber son sommeil, même aussi petit. Il devient alors de plus en plus dépendant des manifestations de son environnement. Il est sensible à la luminosité du jour naissant, au rythme des temps de repos, de jeux et de sorties.

Voici quelques conseils pour lui donner un bon sommeil.
- Aidez le à distinguer le jour et la nuit. Pour cela, laissez-le dormir à la lumière naturelle dans la journée et fermez les volets quand il fait nuit.
- Respectez le sommeil de votre bébé. Évitez de le réveiller sous quelque prétexte que ce soit, s’il dort plus qu’à l’accoutumée ou s’il dépasse l’heure du biberon. Rien ne justifie de l’interrompre dans ses rêves, c’est son équilibre qui est en jeu et vos nuits futures !

Publicité

L’importance du rituel

Dans le sommeil, le bébé ne voit que la séparation d’avec ses parents. Établissez une routine dont il connaîtra bien toutes les étapes : le déshabillage, le bain, le pyjama, le dîner. À l’heure prévue, proposez-lui son doudou ou l’objet qu’il aime le plus, puis emmenez-le se coucher en douceur. N’hésitez pas à sacrifier au rituel (chanson ou musique). Cela demande du temps, mais c’est un des meilleurs moyens d’amener bébé à s’endormir en paix. Quand vous quittez la chambre, dites-vous bien que vous ne devez plus céder à ses appels. S’il pleure, parlez-lui sans vous déplacer. Ne vous impliquez pas trop. Sachez que votre manque de fermeté ne peut que rendre la séparation encore plus difficile pour votre bébé. Cependant, certains bébés continuent à se réveiller en pleine nuit. Dans presque tous les cas ce sont des enfants qui n’ont pas encore bien appris à se rendormir seuls entre deux phases de sommeil.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité