Les traumatismes dentaires

Publicité
Publicité

Les chutes sur la face en courant, en roller, en patinette, en jouant... provoquent souvent des traumatismes au niveau des dents.
Sur les dents de lait, les conséquences ne sont pas dramatiques.
En cas de fracture ou de perte d’une ou plusieurs dents de lait, votre chirurgien-dentiste restaurera la dent en question ou jugera nécessaire ou non de remplacer la dent manquante.

Le problème se pose autrement en cas fracture ou pire, de perte d’une dent définitive

Publicité
Dent fracturée

Si la fracture intéresse uniquement la partie coronaire (partie visible) de la dent, le chirurgien-dentiste fera une reconstitution coronaire à l’aide d’un composite de la même couleur de la dent avec si cela est possible, conservation de la vitalité de la dent.

Par la suite, il est essentiel de la part des parents de consulter régulièrement pour tester la vitalité pulpaire parce qu’un traumatisme peut entraîner une mortification du nerf de la dent même plusieurs années plus tard.

Si la chambre pulpaire est ouverte (fracture haute), le chirurgien-dentiste fera la dévitalisation partielle (pulpotomie) ou complète de la dent et l’obturation du canal.

Si la fracture intéresse une partie de la racine, en fonction de l’importance de la profondeur, il faudra ou non extraire la dent.

Pour une dent définitive, il peut être possible de tracter la racine pour la replacer sur l’arcade à l’aide d’un appareillage orthodontique.

La décision se prend en fonction de l’âge de l’enfant, de même que le remplacement se fera en fonction de l’évolution des dents à venir.

Dent expulsée

Si une dent est expulsée entière, il est possible de la réimplanter.
Pour cela, il faut récupérer la dent et la laver au sérum physiologique, la conserver dans du sérum frais ou du lait, ou encore dans de la salive, et se rendre très rapidement chez son chirurgien-dentiste qui tentera de la remettre en place. Cette solution peut donner de bons résultats et on voit des dents retrouver une vitalité et rester en place de très nombreuses années !

Si la dent est impactée dans l’os de la mâchoire, on peut la remettre en place manuellement.

Dans tous les cas de figure, cette situation relève de l’urgence.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité