Les poussettes : confort et sécurité

Publicité
Publicité

Dans les années 70, il y avait le landau et la poussette. Aujourd’hui, il y a le cadre sur lequel s’adapte le hamac-poussette ou la nacelle de landau. Il a presque toujours de multiples usages.

Maintenant que bébé se tient solidement assis, la poussette devient idéale. Les meilleures sont équipées d’une sangle de sécurité avec un dossier réglable sur des positions différentes. Le siège tourné vers la mère favorise un meilleur contact avec l’adulte ; tourné vers la rue, il expose l’enfant au vent et à la poussière, mais favorise une découverte maximum de l’environnement.

Publicité
La qualité d’une poussette s’apprécie à ses amortisseurs. Ils suspendent la nacelle au cadre des roues et doivent être souples pour bien amortir les chocs, tels que chemins défoncés ou descente de trottoir. Il y en a deux sortes : « à l’anglaise » avec des lanières de cuir tendues entre des boucles réglables ; « à la française » avec des ressorts souples placés entre le cadre et la nacelle. Haute, la poussette isole un peu mieux l’enfant de la pollution de la rue ; basse, elle lui permet dès qu’il marche d’y accéder seul. Tous les systèmes de pliage sont équipés de verrouillages évitant le pliage intempestif du cadre. Certaines poussettes ont jusqu’à deux freins indépendants sur les roues, toujours facilement manoeuvrables du pied. De grands progrès ont été faits dans le domaine du pliage à plat (pour les châssis cadres), pliage carré, pliage parapluie (pour les châssis cannes). Tous les systèmes de pliage des cadres permettent un encombrement minimum et un rangement facile dans le coffre d’une voiture. Aujourd’hui la mode du tout-terrain a aussi gagné les poussettes et pratiquement toutes sont équipées de grosses roues pivotantes capables d’affronter les trottoirs bitumés comme les petits chemins creux caillouteux. Bien sûr, comme pour la plupart des objets de puériculture, il existe des normes de sécurité. Choisissez un matériel étiqueté « conforme aux exigences de sécurité ». Ensuite, à vous de déterminer les accessoires qui vous semblent indispensables : parasol, cape couvrante anti-pluie ou panier shopping.

Attention tout particulièrement aux poussettes cannes : leur côté pratique incite parfois les mères à les utiliser trop tôt. Elles ne sont pas faites pour les enfants de 6 mois, en raison d’une suspension très rudimentaire, elles peuvent simplement être utilisées en dépannage et pour de courtes distances. Certains fabricants ont pensé aux familles de jumeaux ou de triplés et il existe même un modèle permettant de transporter aussi l’aîné.

Mon conseil : privilégiez le face à face en poussette et le poitrine/dos pour le portage dans les bras. Le dos est la partie du corps qui offre la plus grande surface de peau pour un contact corps à corps.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité