Les grains de beauté

Publicité
Publicité

C’est un problème assez spécifique chez l’enfant. On estime que certains cancers cutanés surviennent pour un tiers d’entre eux sur des grains de beauté préexistants. Exposés depuis l’âge de 2 ou 3 ans, ils vont subir les mêmes effets que les autres mélanocytes mais d’une manière concentrée. Il n’est donc pas bon d’exposer les grands grains de beauté de l’enfant au soleil. Il semble même souhaitable de les protéger sous un petit pansement durant les expositions. De même que peut se manifester l’apparition de ces nævi (grains de beauté) après de grandes expositions solaires.

Publicité
Publicité

Vers 3 ans, une première poussée peut se manifester, suivie d’une seconde pendant la période prépubertaire. D’une manière générale, il convient d’être particulièrement vigilant avec les enfants qui présentent une grande quantité de grains de beauté et si l’un d’entre eux change d’aspect.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité