Le bonheur de manger avec ses doigts

Publicité
Publicité

Explorer tout ce qui est à sa portée est la principale activité de votre enfant. La nourriture n’échappe donc pas à sa curiosité. Vers 8 mois, il va chercher à manger avec ses doigts et ce n’est qu’un début. Rien n’est plus naturel que ce besoin de tripoter. Il ira, si vous l’en empêchez, jusqu’à refuser de manger autrement. Laissez-le faire, proposez-lui alors une alimentation en tout petits morceaux qu’il pourra saisir grâce à la nouvelle habileté de ses doigts. Pourquoi ne pas lui donner de la mie de pain, un petit gâteau, un peu de jambon, un morceau de pomme qu’il triturera avec plaisir ? Il aime toucher à tout, alors pourquoi pas à sa nourriture ? Laissez-le faire seul, ne restez pas forcément à côté de lui, bougez dans la cuisine comme si vous ne vous intéressiez pas à lui. C’est l’âge où il aime se donner en spectacle et quoi de mieux alors que de jeter le contenu de son assiette par terre. Une idée toute simple, pour éviter qu’il ne renverse son assiette, souvent d’ailleurs en plastique léger : la fixer à la tablette de sa chaise haute ou de son fauteuil « relax » par un morceau d’adhésif double face.

Manger des aliments en morceaux ne pose plus de problème à cet âge. Généralement, avant d’être introduits dans la bouche, ils ont été copieusement malaxés et attendris dans les mains. De plus, votre bébé est capable de mâcher et sait se servir de ses toutes nouvelles dents. Par contre, il risque de refuser des aliments qu’il semblait apprécier, du simple fait que leur nouvelle texture en change un peu le goût. Heureusement, certains enfants sont plus conciliants, ils acceptent d’avaler les cuillerées que leur propose leur mère, à condition d’en avoir une autre dans la main pour faire comme s’ils mangeaient tout seuls.

Publicité
L’inquiétude de beaucoup de mères est alors que leur enfant ne fasse pas un vrai repas, surtout que manger seul le lasse vite et qu’au bout d’un quart d’heure il demande à sortir de sa chaise haute. Soyez rassurée, un enfant qui a faim mange et s’il abrège un repas, il se rattrapera au suivant. Mais si vous voulez qu’il prenne l’habitude de manger à heures régulières, évitez de lui donner des aliments à grignoter à tout moment. Si sa ration journalière vous semble légère, vous pouvez compenser par un peu plus de lait, un yaourt ou un oeuf battu dans du lait. Mais attention, sous prétexte de vous rassurer, ne le suralimentez pas. Enfin, si vous craignez qu’il ne se tienne jamais bien à table, rassurez-vous, ce défaut passe avec l’utilisation de la cuillère. Une autre aventure !

Cette recherche d’autonomie s’exprime aussi dans sa volonté de boire seul. Timbale et verre le rendent beaucoup trop maladroit ; c’est donc l’âge idéal pour l’initier au verre à bec. Il est léger, coloré et souvent à deux anses, donc parfait pour les premières tentatives. Les bébés l’aiment beaucoup ; ils vont s’en servir longtemps et le promener un peu partout.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité