La peur des animaux et de leurs morsures

Publicité
Publicité

Elle est parfaitement naturelle et prend naissance dans les sentiments agressifs de l’enfant qui, lorsqu’il est inquiet ou contrarié, a envie de mordre et de griffer. Tout cela s’étaye dans le fait qu’enfant et animal se sentent très proches et que, pour l’enfant, l’animal a des sentiments identiques aux siens. Il peut s’agir encore d’une mauvaise expérience : la guêpe qui pique, le chien attaché qui aboie ou les batailles de chats aux feulements impressionnants. L’animal sert parfois d’exutoire à son agressivité, c’est le chien dont il tire la queue, le chat qu’il poursuit, etc. L’enfant a tout naturellement peur qu’il lui rende la pareille, sentiment accentué par une certaine culpabilité.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité