La douceur du bain

Publicité
Publicité

Pour un bébé, le bain est quotidien. Cette hygiène est absolument nécessaire : son pannicule adipeux (couche de tissu cellulaire placée sous la peau et où s’accumule la graisse) est mince et son pouvoir absorbant important. De plus, sa circulation sanguine est très superficielle et la peau d’un bébé respire deux fois plus que celle de l’adulte. Il est donc essentiel de nettoyer régulièrement cette peau fragile.

Deux écoles s’affrontent pour savoir quand doit avoir lieu le premier bain. Pour certains médecins, on peut le donner dès les premiers jours. Pour d’autres, mieux vaut attendre la cicatrisation complète de l’ombilic.

En revanche, aucune consigne médicale ne recommande plus particulièrement le bain le matin ou le soir. Tout est question de convenance personnelle, le bain du soir ayant toutefois des vertus calmantes. Seule précaution : il faut baigner bébé avant les repas. Après, cela peut gêner une bonne digestion.

Cinq minutes de plaisir

L’eau est à 37 °C, la salle de bain à 22 °C minimum. Préparez tout ce dont vous avez besoin : matelas à langer, change, serviette, savon (à préférer aux bains moussants qui dessèchent la peau), gant de toilette, shampooing pour bébé, peignoir.

Jusqu’à 3 ou 4 mois, profitez-en pour lui savonner la tête. Bébé transpire beaucoup et son cuir chevelu a tendance à être gras. Ne vous affolez pas si vous passez sur la fontanelle, elle est plus robuste que vous ne le pensez.

Ne maintenez pas systématiquement sa tête hors de l’eau, mais habituez-le progressivement à tremper l’arrière de sa nuque. Attention toutefois à ne pas mouiller son visage, car il risque de ne pas apprécier.

Le bain d’un nourrisson n’excède pas 5 minutes et il ne doit jamais être donné sans surveillance. Décrochez votre téléphone ou branchez votre répondeur, vous n’aurez pas la tentation de répondre.

Le bain est aussi un moment important de communication mère-enfant ou père-enfant : le bébé regarde l’adulte penché sur lui droit dans les yeux et c’est souvent à cette occasion qu’il s’essaye à ses premières vocalises. Trouvez un moment idéal pour vous comme pour votre bébé. Et si l’humeur n’y est pas, remettez le bain au lendemain, il n’en sera que meilleur !

Quitte à me répéter, faites vôtre cette maxime, téléphone et bain font toujours mauvais ménage. Les risques d’accidents sont trop importants !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité