La chambre

Publicité
Publicité

Plus il grandit et plus l’enfant apprécie d’avoir son propre coin, sa chambre, si possible, avec ses affaires, ses trésors.

La façon dont il l’aménage, dont il la décore, est pour lui source de sécurité, et dès qu’il s’y trouve il se sent bien puisque tous ses repères sont présents. La proximité des parents est aussi importante, c’est pourquoi un contact plus ou moins indirect avec eux par une porte ouverte et une réponse à la voix permettra de le rassurer complètement.

Publicité
On peut également lui proposer un lit de « grand » avec des barrières amovibles, ou si le lit est bas, placer des coussins sur le sol, en cas de chute éventuelle.

L’idéal est de lui faire disposer sa chambre à son goût.

Si le manque de place implique le partage de sa chambre, la cohabitation se passera d’autant mieux que chacun dispose de son petit coin délimité et en organisant des règles de savoir vivre. En cas de lits superposés, attention aux accidents dus aux réveils nocturnes. L’enfant qui dors sur la couchette du haut doit avoir au moins 6 ans et les lits doivent répondre aux normes de sécurité.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité