L’exploration avant tout

Publicité
Publicité

La curiosité des bébés envers ce qui est compliqué et les visages humains est insatiable et correspond à leur besoin inné d’exploration. Ainsi, on s’est aperçu qu’ils préféraient regarder les surfaces rayées aux unies et le matériel utilisé pour les premiers examens ophtalmologiques a été conçu sur cette spécificité.

Publicité
À 2 semaines, un bébé fixe l’objet qui se rapproche de son visage, preuve qu’il perçoit la profondeur de l’espace qui l’entoure. À 4 semaines, son regard est capable de fixer quelques secondes un objet attractif, qu’l soit proche ou éloigné. Ses progrès vont aller très vite, son attention à regarder dépendant de la complexité de ce qu’il fixe. La poursuite oculaire s’accompagne presque tout de suite d’un déplacement de la tête. En fait, on a pu démontrer que cette poursuite visuelle, dans les six premières semaines, était plutôt constituée d’une suite de réflexes de fixation. Il faut attendre qu’il ait 2 mois pour constater qu’il est capable de poursuivre du regard un objet qui se déplace, anticipant même son mouvement. Il voit donc très nettement son environnement et connaît tous les avantages de la vision binoculaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité