L’avis du spécialiste

Publicité
Publicité

Le bébé parle en criant et en pleurant et toute la famille joue au jeu de l’interprétation. Mais surtout, les parents adoptent naturellement des comportements magiques, ce sont souvent des corps à corps qui apaisent l’enfant. La sérénité des parents qui approchent l’enfant en pleurs est tout aussi « magique » : aussitôt il se calme. En étant le plus serein et le plus calme possible, en expliquant au bébé que vous ne comprenez pas très bien ce qui l’agite mais que vous allez l’aider, que vous êtes là pour vous occuper de lui, vous lui permettrez de ne pas s’enfoncer dans le cycle infernal des pleurs.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité