L’alimentation du petit sportif

L’alimentation du petit sportif
Publicité
Publicité

L’effort se prépare en donnant à l’enfant un vrai repas, notamment un petit déjeuner ou un goûter deux à trois heures avant la séance de sport. Au menu, tartines de beurre et confiture, lait, fruits, céréales. L’enfant doit aussi boire beaucoup. L’activité physique peut provoquer une déshydratation. Prévoyez, après le sport, une barre chocolatée, un petit morceau de sucre ou quelques fruits secs pour qu’il retrouve son énergie.

Publicité

L’avis du spécialiste

C’est l’âge où presque tous les sports peuvent être pratiqués. L’enfant est maintenant capable de faire le choix de celui qu’il aimera poursuivre pendant toute son enfance. Mais certains enfants ne sont pas encore fixés, c’est sans importance. Pensez à lui proposer des sports collectifs moins spectaculaires que le foot ou le rugby, mais fort intéressants sur le plan de l’effort, comme par exemple l’aviron. Notez encore que ce n’est pas à vous de choisir son sport (celui que vous aviez rêvé de pratiquer enfant) mais à lui, vous donnant peut-être l’occasion de découvrir une activité sportive que vous ne connaissiez pas.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité