Juste une pincée de sel

Publicité
Publicité

Maintenant que les reins de votre bébé ont achevé leur maturation, il est possible de mettre régulièrement du sel dans ses aliments, mais en quantité très modérée et toujours beaucoup moins que pour un adulte. Le premier avantage du sel, est qu’il relève le goût des aliments et qu’il contient du sodium, bien sûr, sel minéral aux multiples qualités, mais aussi de l’iode et du fluor indispensables aussi à sa croissance. Jusqu’à présent, votre bébé n’avait consommé que le sel contenu naturellement dans les aliments tels que le lait et les légumes. Vous pouvez choisir pour votre bébé un sel enrichi en fluor mais, dans ce cas, il faut supprimer son petit comprimé quotidien. Le sel de mer a des qualités supérieures au sel gemme. Il est très riche en oligo-éléments, iode, zinc, cuivre et lithium. Les quantités recommandées sont de 40 à 50 microgrammes par jour pour les enfants de moins d’un an et passent ensuite de 70 microgrammes à 120 microgrammes au moment de la préadolescence.

Attention, habituer un enfant à manger trop salé, c’est entamer son futur capital santé. Vous pouvez sans crainte utiliser les herbes aromatiques pour assaisonner ses plats, thym, cerfeuil, basilic, cumin, coriandre, persil, estragon ou ciboulette. Dans les cuissons en papillotes, idéales à cet âge, elles font merveille.

Publicité
L’avis du spécialiste

Manger des morceaux est un stade important dans son développement : cela montre d’abord qu’il a acquis une bonne compétence au niveau de la déglutition et que vous ne craignez plus qu’il s’étouffe en mangeant. Maintenant, il discrimine parfaitement ce qui lui vient de l’extérieur et qu’il peut mâcher, croquer, avaler et sucer. Il explore par sa bouche les apports extérieurs et il les incorpore, faisant ainsi des gammes multiples sur le thème du passage du dehors au dedans, concept qu’il devra avoir acquis au moment de la mise sur le pot pour l’acquisition de la propreté.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité