Il mange de tout, mais en petites quantités

Publicité
Publicité

Jusqu’à 2 ans, le régime d’un enfant est simple, il mange essentiellement des purées composées de légumes avec de la viande et du poisson mixés. Tout est une question d’équilibre.

Viandes et poissons se donnent une fois par jour, dès 6 mois à raison de 10 à 15 g ; à 7-9 mois, 15 à 20 g ; à 10-12 mois, 20 à 25 g ; de 12 à 24 mois, 25 à 30 g et de 24 à 36 mois, 30 à 50 g. Les poissons sont cuits à la vapeur ou à l’eau. Les viandes, elles, se cuisent sans matières grasses dans une poêle anti-adhésive.

Publicité
Le choix des aliments

- La viande blanche est conseillée pour des raisons nutritionnelles : le poulet, le veau, la dinde sont peu gras, donc faciles à digérer. Le jambon est la seule charcuterie au menu de bébé. Il est possible de lui proposer de l’agneau, mais son goût plus prononcé peut être à l’origine d’un refus. Quant aux poissons, ils se choisissent maigres et avec peu d’arêtes : tous les filets de colin, de lotte, de sole, de limande, etc. Les oeufs peuvent être proposés à partir de 5 mois, à raison d’un jaune d’oeuf par semaine. On attendra l’âge de 1 an pour proposé le blanc du fait de sa teneur en proteine et de l’immaturité rénale physiologique de l’enfant avant l’âge de 1 an.
- Tous les légumes frais, cuits à la vapeur ou à l’eau, sont au menu de bébé selon les quantités suivantes : de 5 à 6 mois, 50 à 100 g à un seul repas ; de 6 à 12 mois, 150 à 250 g aux repas de midi et du soir. Dès 6 mois votre bébé peut goûter à sa première purée de pommes de terre. Ce n’est qu’à 18 mois que vous pourrez introduire les légumes secs dans ses repas.
- Les fruits peuvent être introduits dans le régime de l’enfant dès 5-6 mois, sous forme de compotes plus ou moins mixées selon son âge : 1/2 pomme moyenne ou 1/2 petite banane.
- Entre 6 et 8 mois, son dessert sera, selon la saison, 1 petit abricot, 1 prune, 1/2 pêche ou 1/2 kiwi. Ils se choisissent toujours à bonne maturité.
- De 9 à 12 mois, certains fruits peuvent être consommés en entier à condition d’être de taille moyenne ; par exemple : 1 pomme, 1 pêche, 1 kiwi, 8 fraises.
- À 24 mois, tous les fruits sont à volonté. Pensez, en hiver, aux fruits exotiques, notamment à la mangue riche en vitamine C.
- Vous pouvez varier les desserts, en donnant à votre bébé un dessert lacté au déjeuner (yaourt, petit-suisse, fromage blanc, ou petit pot de crème tout prêt sans graisse ni sucre).

Dans l’ensemble, la diversification des aliments est effectuée de façon progressive, mais on note une tendance à l’introduction des farines. Les farines sont de moins en moins données, car responsables de déséquilibres alimentaires, de prise de poids importante et possèdent une valeur calorique ainsi qu’une digestibilité fortement remise en question.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité