Il a besoin de son doudou

Publicité
Publicité

La succion de ce tissu ou de la patte d’un animal en peluche est souvent associée à celle du pouce. Elle reste longtemps indispensable à l’endormissement. La douceur de l’objet, son odeur, son contact dans la main lui procurent un profond sentiment de sécurité, l’aident à se retrouver après l’énervement et la dispersion subis au cours des activités de la journée. Le doudou est rarement admis dans la classe des moyens et reste donc un objet essentiellement domestique.

L’avis du spécialiste

Publicité
Je suis très laxiste vis-à-vis des enfants qui gardent tardivement l’habitude de sucer leur pouce, leur sucette ou leur biberon. Les parents doivent accepter ces petites manies et laisser les enfants les gérer. Petit à petit, ils les supprimeront d’eux-mêmes, souvent en observant que leurs amis ont depuis longtemps abandonné tétine et biberon. Rassurez-vous, on peut estimer que ces comportements sont sans gravité jusqu’à 7-8 ans et attendez-vous à les retrouver au moment de l’adolescence, lorsqu’ils traversent des difficultés. La manie de ronger ses ongles, l’onychophagie, touche toutes les personnalités. Cela n’a aucune gravité et ce n’est qu’au moment de l’adolescence que l’enfant en souffre pour des raisons esthétiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité