Du grasping à la saisie en pince

Publicité
Publicité

Un bébé de 9 mois tient les objets entre le pouce et l’index. Il saisit « en pince », ce qui va lui permettre d’attraper plus facilement ses jouets.

Il est capable de tenir un objet dans chaque main, alors qu’auparavant, lorsqu’on lui en donnait un en plus de celui qu’il tenait, il s’empressait de le lâcher pour mieux s’approprier le nouveau. Toutes ces nouvelles capacités sont le résultat d’une maturation musculaire et neurologique. Vers l’âge de 8 semaines, le réflexe de grasping évolue vers la préhension volontaire. Le bébé commence alors à prendre un objet volontairement, s’il est assez petit, il le porte à sa bouche en le tenant à deux mains. À 4 mois, la préhension est dite « palmaire » : l’enfant saisit l’objet convoité entre le pouce et l’auriculaire, l’annulaire et le médius le tiennent contre sa paume. L’enfant passe alors de longs moments à le faire passer d’une main à l’autre.

Publicité
Vers 7 mois, le pouce vient se placer en avant, il s’oppose à la paume et aux autres doigts, assurant une meilleure prise. La préhension est dite en « pince inférieure ». L’enfant sait aussi ramener à lui ses jouets en plaçant ses doigts à la manière d’un petit râteau, geste qu’il faisait auparavant mais avec la paume de la main. Parallèlement il apprend à jeter et à lancer. Quelques mois plus tard, il acquiert la saisie en « pince ». Il saisit les objets entre le bord latéral du pouce et les dernières phalanges de l’index.

Entre 9 et 10 mois, la pince mettant en action le pouce et l’index est parfaitement acquise. Autre acquisition, ses muscles sont libérés du réflexe tonique des fléchisseurs, sa main n’est plus obligatoirement fermée et il peut l’ouvrir et la fermer par sa simple volonté. Ce qui lui permet de ramasser les toutes petites choses qui ont pour lui le plus grand attrait.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité