Des jouets pour grandir

Publicité
Un jouet est bien plus qu’un cadeau pour un enfant. C’est aussi un outil pour apprendre à échanger avec les autres, pour développer sa créativité et élargir son expérience du monde. Faites le bon choix.
Publicité

Un outil d’échanges

Entre 2 et 5 ans, le jouet prend une importance considérable dans la vie de l’enfant. Il doit être à la fois éducatif et distrayant. Quelques règles peuvent vous guidez dans votre choix. Sélectionnez-le en rapport avec l’âge de l’enfant.

Publicité
Généralement, vous trouvez sur les emballages des indications d’âge, prenez-les plutôt comme une indication que comme une réelle information : les fabricants pour des raisons de marketing ont toujours tendance à élargir au maximum la tranche d’âge à laquelle ils destinent leur production. Les jouets offrant diverses possibilités d’utilisation sont plus intéressants, plus créatifs.

Préférez ceux que l’enfant pourra utiliser seul et avec d’autres enfants. Le jouet peut être le moyen d’échanges entre frères et soeurs et de contacts enrichissants entre enfants.

Une place à la créativité

Un jouet doit, lors de son utilisation, laisser libre cours à la fantaisie et à la création de l’enfant. Se méfier des jouets-robots qui font tout et sont essentiellement source de passivité. Le contenu du jeu doit être accessible à l’enfant, c’est-à-dire correspondre à son expérience du monde.

La taille est également importante. Le petit enfant n’aime pas nécessairement les petits jouets, le grand enfant n’aime pas forcément les gros jouets. La matière est un élément important dans la relation qu’a l’enfant avec le jeu et la sécurité qu’il doit offrir. La forme et la couleur ont une influence considérable, souvent négligée.

Pour le petit enfant, il faut toujours retenir des formes simples, non dangereuses et sécurisantes. De même, il n’est pas nécessaire que la couleur soit conforme à l’original ­ la locomotive sera plus attirante rouge que noire. Il faut aussi préférer pour les petits enfants les couleurs élémentaires.

Elargir son expérience du monde

N’ayez pas peur d’être sexiste dans vos choix : si les petites filles adorent les poussettes et les poupées, si les petits garçons aiment tout ce qui évoque le bricolage, c’est simplement parce que ces jouets les encouragent à imiter le parent dont, par le sexe, ils se sentent le plus proche.

Le jouet, qui offre de multiples possibilités d’utilisation ou une relation affective, doit être d’une solidité à toute épreuve. Ce n’est qu’avec le temps que l’enfant établit avec lui une relation personnelle. La construction et le mécanisme doivent être de préférence compréhensibles pour l’enfant, de façon à ce qu’il puisse, en percevant le mystère, élargir son expérience du monde.

Réussir par soi-même un montage ou trouver toutes les manières de jouer est bien plus satisfaisant que d’être initié par un de ses parents. Le bon jouet pose des questions à son propriétaire et tout l’intérêt tient à trouver seul la solution. Réussir, c’est prendre confiance en soi et se sentir capable de poursuivre son développement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité