Courbes de croissance (taille)

Publicité
Les courbes de croissance (poids, taille et périmètre crânien) et de corpulence (poids en kilos divisé par la taille en mètre au carré) sont des très bons indicateurs de santé.
Publicité


Dès la naissance, le bébé est mesuré, pesé et on évalue également son périmètre crânien. Ces trois mesures seront répétées à plusieurs reprises tous les mois puis tous les ans.

La taille est l’élément qui apporte les informations les plus fiables car contrairement au poids, elle ne subit pas l’influence des éléments extérieurs.

Publicité
Jusqu’à 2 ans, l’enfant doit être vu régulièrement par le médecin pour les visites de prévention et les vaccins. Ce sera l’occasion de suivre l’évolution de son poids et sa taille.

Ensuite jusqu’à 3 ans, il est bon de faire contrôler sa taille et son poids tous les 6 mois.

Puis jusqu’à la fin de sa croissance, il est bon que l’enfant soit examiné au moins une fois par an.

Un enfant qui grandit et grossit régulièrement est un enfant en bonne santé. Les courbes standards présentes dans le carnet de santé ont été établies à partir d’un même grand groupe d’enfants suivis de la naissance à la fin de l’adolescence ; elles représentent donc une moyenne avec une limite supérieure et une limite inférieure formant ainsi un couloir.

Les courbes sont exprimées en percentiles.

Le percentile définit le chiffre au-dessous duquel se trouve le patient par rapport à une population de référence.

Par exemple, au dessus du 97ème percentile, ne se trouve que 3% de la population de référence.

La probabilité pour un patient d’être malade, associé à un retentissement sur sa croissance, est d’autant plus grande que le patient se situe au-dessous du 3ème percentile pour les valeurs bases et au-dessus du 97ème percentile pour les valeurs hautes.

Ces courbes de croissance permettent de suivre l’évolution d’un enfant, s’il reste dans les limites correspondants à son âge. Elles permettent de déceler des anomalies si, par exemple d’une année à l’autre, votre enfant quitte son couloir soit vers le haut (le médecin recherchera alors un dérèglement hormonal comme une puberté précoce) soit vers le bas (le médecin recherchera alors une origine hormonale, une affection digestive...), sachant que dans la plupart des cas, ces pathologies peuvent être traitées efficacement si prises en charge précocément.

Les courbes de croissance peuvent également donner des indications sur la taille future de l’enfant en suivant le même couloir que celui où il se situe.

Les courbes de taille et de poids ne sont sexuées qu’à partir de l’âge de 9 ans, en admettant que les limites du haut sont celles du garçon et les limites du bas celles des filles.

Puis jusqu’à 22 ans, les courbes de poids et de taille en fonction de l’âge sont différentes selon le sexe.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité