À chacun sa fonction

Publicité
Publicité

Les jouets dits « d’éveil » comprennent les jouets « affectifs » et les jouets d’imitation. Les premiers aident à exprimer les sentiments de l’enfant, à résoudre ses conflits, à maîtriser ses angoisses. Les seconds, eux, donnent l’occasion de s’affirmer, de se situer, de mieux comprendre le monde des adultes.

Publicité
Les jouets de création permettent à l’enfant de donner libre cours à son imagination. Les jouets sportifs développent sa motricité. Les jouets sensori-moteurs : jouets à tirer, à pousser, à traîner permettent de maîtriser et coordonner les gestes et d’acquérir équilibre et habileté manuelle. Un peu plus tard, l’enfant joue avec des jeux de construction. Démontage et remontage du jouet demandent des capacités d’analyse et de synthèse. L’esprit d’abstraction apparaîtra ainsi progressivement. Puis les jeux de société entraîneront sa mémoire et sa réflexion. Normalement, chaque enfant doit être attiré par ces divers types de jouets. Cependant il est tout à fait possible que certains aient une nette préférence pour l’un plus que pour l’autre.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité