Publicité
Publicité

Sur le territoire national

non ; vous n’êtes soumis à aucune mesure de surveillance quant à vos déplacements.

Publicité

À l’étranger

la liberté d’aller et venir relève de la législation de chaque pays. Ainsi un pays peut restreindre cette liberté sur son territoire. A titre d’exemple, s’agissant du SIDA :

Dans l’union européenne, deux directives du 25 février 1964 s’appliquent en la matière. Une annexe détermine les maladies contagieuses permettant aux états membres de prendre des mesures restrictives à la liberté d’aller et venir, dont le sida et l’infection par le VIH ne font pas partie. En outre, les institutions politiques de l’union européennes se sont prononcées pour le plein respect de la libre circulation des personnes.

Par contre, les États-Unis ont interdit l’entrée de leur territoire aux séropositifs et la violation de cette interdiction peut être sanctionnée pénalement.

Publicité

En conséquence, il convient de se reporter à la législation de chacun des pays pour être informé des éventuelles restrictions à la liberté d’aller et venir.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité