Publicité
Publicité

Non.

Ce serait une violation de votre droit à la vie privée. En effet, votre état de santé fait partie de votre intimité. À cet égard, l’article 9 du Code civil dispose que "chacun a droit au respect de sa vie privée".

Publicité
Publicité
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité