Publicité
Publicité

Les femmes qui travaillent ont la possibilité de prendre différents congés à la suite de l’accouchement.

1 - Le congé postnatal

Publicité
Il fait suite au congé prénatal développé précédemment. Il est donc soumis aux mêmes conditions d’ouverture des droits (durée de cotisations ou de temps de travail).

a - La durée du congé postnatal

Comme le congé prénatal, il varie en fonction du nombre d’enfants nés et du nombre d’enfants déjà à charge.

Nombre d’enfants nés Nombre d’enfants à charge ou nés viables Durée du congé postnatal
Grossesse unique 0 ou 1 enfant 10 semaines
Grossesse unique 2 enfants et plus 18 semaines
Grossesse gémellaire Indépendamment du nb d’enfants à charge 22 semaines
Grossesse multiple (triplés et plus) Indépendamment du nb d’enfants à charge 22 semaines

b - Cas particuliers

Lorsque le congé prénatal a été anticipé, le congé postnatal est réduit d’autant.

En cas d’accouchement tardif, le congé prénatal est prolongé jusqu’à l’accouchement et le congé postnatal n’est pas réduit.

Si l’enfant est hospitalisé dans les 6 semaines qui suivent sa naissance, il est possible de reprendre son travail et de demander le report à la fin de l’hospitalisation de tout ou partie du congé auquel on a droit.

Dans tous les cas, un arrêt de travail de 8 semaines (congé prénatal + congé postnatal) est obligatoire pour pouvoir percevoir les indemnités journalières.

ATTENTION. Vous pourrez reprendre votre travail à l’issue du congé maternité. Si vous allaitez votre enfant, vous aurez droit pendant un an maximum à une heure de repos par jour pendant le temps de travail.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité