Publicité
Publicité

Le secret médical se justifie par l’obligation de discrétion et de respect de la personne d’autrui.
Il s’agit par là de créer et d’assurer également une relation de confiance entre le médecin et le patient qui se confie à lui.

Ainsi le secret médical est posé dans les textes :
- Le code de déontologie médicale
- Art. 4 al 1 : "Le secret professionnel, institué dans l’intérêt des malades, s’impose à tout médecin dans les conditions établies par la loi"
- Art. 72 al 1 : "Le médecin doit veiller à ce que les personnes qui l’assistent dans son exercice soient instruites de leurs obligations en matière de secret professionnel et s’y conforment."
- Art. 73 al 1 : "Le médecin doit protéger doit protéger contre toute indiscrétion les documents médicaux concernant les personnes qu’il a soignées ou examinées, quels que soient le contenu et le support de ces documents."

Publicité
Le code pénal, quant à lui, prévoit à l’art. 226-13 : "La révélation d’une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire soit par son état ou sa profession, soit en raison d’une fonction ou d’une mission temporaire, est punie d’un an d’emprisonnement et de 100.000 F d’amende."

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité