Publicité
Publicité

Les stimulants

- Actions sur le métabolisme : Les stimulants sont des substances excitantes, qui, à court terme, ont un effet euphorisant et améliorent les performances. Ils augmentent globalement les échanges énergétiques et retardent l’apparition de la fatigue.

Publicité
- Effets secondaires : Ils augmentent la tension artérielle, la température corporelle et la fréquence cardiaque. Ils rendent également agressifs, provoquent des troubles psychiques et conduisent à la dépendance. La consommation de fortes doses masque les signaux d’alarme émis par le corps, favorisant ainsi un épuisement grave, voire la mort.

- En pratique : En raison de son effet stimulant, la caféine est interdite à hautes doses. Il faut souligner qu’une consommation normale de boissons contenant de la caféine ne donne pas lieu à des résultats positifs lors d’un contrôle antidopage. Il faut cependant éviter d’avaler de grandes quantités de boissons contenant une concentration élevée de caféine avant ou pendant une compétition.

Certains médicaments contre les refroidissements contiennent de l’éphédrine ou des substances analogues. Il convient de ne pas en consommer avant ou pendant une compétition.

Les analgésiques narcotiques : Les narcotiques prohibés dans le sport sont des analgésiques puissants dérivés des opiacés. Ils diminuent la capacité de concentration et de coordination. En outre, l’absorption de narcotiques peut mener à la dépendance et, à hautes doses, à des troubles de la conscience et à la mort.

Les agents anabolisants

- Actions sur le métabolisme : Les anabolisants développent le corps en accroissant notamment la masse et la force musculaire. Les hormones stéroïdiennes androgéniques et d’autres substances favorisant la croissance des muscles appartiennent à la classe des anabolisants.

- Effets secondaires : Les stéroïdes androgéniques dérivent de la testostérone, principale hormone sexuelle mâle. L’effet anabolisant se manifeste par l’accroissement de la masse et de la force musculaire et par la réduction du tissu adipeux. L’effet androgénique développe les caractères sexuels masculins et provoque une virilisation de la personne.

La prise incontrôlée d’anabolisants a de nombreux effets indésirables : sur le foie, le système cardio-vasculaire, le taux de cholestérol, la régulation hormonale et le psychisme. Par ailleurs, elle peut provoquer de l’acné, de la rétention d’eau, un dérèglement de la production de spermatozoïdes et un risque accru de blessure des ligaments et des tendons. On constate chez la femme une virilisation qui se manifeste notamment par une mue de la voix, l’hirsutisme, une diminution de la poitrine et un dérèglement du cycle menstruel. Chez les jeunes, les anabolisants peuvent même stopper la croissance.

Les diurétiques

- Actions sur le métabolisme : Les diurétiques augmentent le débit urinaire et permettent de diminuer le poids en déshydratant le corps. C’est pourquoi ils sont consommés dans des disciplines sportives où le poids est un critère majeur . Ils diluent également l’urine et rendent donc plus difficile, sinon impossible, la détection d’autres substances interdites.

- Effets secondaires : Au nombre des effets indésirables on compte un déséquilibre des électrolytes pouvant entraîner des crampes musculaires et des lésions rénales.

Les hormones peptidiques et glycoprotéiniques

- Actions sur le métabolisme : Les hormones peptidiques et glycoprotéiniques sont des protéines ayant des effets hormonaux. Ce sont des messages qui déclenchent des réactions, dans les glandes endocrines notamment. Ces hormones ont des effets les plus divers : elles stimulent la croissance (hormone de croissance GH),

augmentent la production de stéroïdes endogènes (gonadotrophine chorionique HCG), sont stimulantes (corticotrophine ACTH) ou encore favorisent la formation de globules rouges (érythropoïétine EPO) et élèvent ainsi la capacité d’endurance.

- Effets secondaires : Une prise excessive de GH par un organisme sain peut provoquer le diabète et l’acromégalie, alors qu’un abus d’EPO peut entraîner l’hypertension artérielle, des thromboses, des embolies pulmonaires et cérébrales, voire la mort.

Les Transfusions sanguines

- Actions sur le métabolisme : Le dopage par transfusion désigne les transfusions de sang d’un tiers ou de son propre sang, riche en globules rouges ou érythrocytes. Ainsi, les muscles sont mieux oxygénés et l’endurance est améliorée.

- Effets secondaires : Parmi les effets indésirables possibles, on relève l’hypertension artérielle, les thromboses, les embolies pulmonaires et cérébrales, voire la mort.

Les manipulations d’urine

- Les manipulations d’urine englobent tous les procédés destinés à falsifier les prélèvements d’urine. Il peut s’agir d’une modification chimique et/ou pharmacologique de la sécrétion de l’urine ou d’un échange d’échantillons.

Substances soumises à des restrictions

- Des substances comme l’alcool, les analgésiques locaux, les corticostéroïdes, les bêta-2 agonistes (médicaments contre l’asthme), les bêtabloquants et le cannabis, sont soumises à certaines restrictions. Ainsi des préparations à base de salbutamol et de terbutaline sont autorisées dans les traitements contre l’asthme lorsqu’elles sont administrées sous forme de sprays uniquement. La liste des produits interdits fournit de plus amples informations à ce sujet.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité