Publicité
Publicité

Actions du tabac

Le tabac possède des milliers de composants dont la nicotine (qui possède un effet " éveillant ", antidépresseur et coupe-faim) et les goudrons. Ils agissent en particulier sur :

Publicité
- la fonction cardio-vasculaire : elle augmente la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque et détériore les artères. Le risque coronarien et le décès par infarctus du myocarde sont deux fois plus élevés chez les fumeurs. Ce risque vasculaire touche aussi les artères du cerveau et des membres inférieurs. Il est responsable des conséquences sur la grossesse (prématurité, troubles de la maturité) et l’accouchement.

- la fonction respiratoire : les fumeurs s’exposent à des troubles au niveau de tout l’appareil respiratoire, notamment au risque de cancer du poumon.

- la fonction digestive : la nicotine augmente la sécrétion des acides gastriques et agit comme coupe-faim sur le système nerveux central.

Autres effets

Le tabac limite l’apport d’oxygène au cerveau et aux muscles. Il est responsable de maux de tête, de vertiges et d’une diminution de la résistance à l’exercice.

Le tabac est associé à 30 % de l’ensemble des cancers . Il est lié à 90 % des cancers du larynx, des bronches, des cavités buccales, de l’œsophage et des poumons. Il est en cause de façon indirecte dans les cancers du pancréas, de la vessie, du col de l’utérus et de l’estomac.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité