DMLA : des risques de décollement de la rétine ?

Publicité

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est une pathologie qui affecte la rétine et qui touche principalement des personnes ayant 65 ans et plus. Mais une aggravation et un décollement de la rétine sont-ils à craindre ? Est-ce que les personnes qui présentent une DMLA ont des risques de décollement de la rétine ?

Publicité

© Fotolia

Comprendre la DMLA avant de s’interroger sur le décollement de la rétine

Avant de s’interroger sur le décollement de la rétine, il convient de bien comprendre ce qu’est une DMLA. Il s’agit de la destruction progressive (dégénérescence) des cellules de la macula (maculaire) due au vieillissement naturel (liée à l’âge). Parfois cette pathologie s’accompagne d’autres troubles liés à la formation d’un nouveau réseau artériel au niveau de la rétine. La DMLA entraîne des problèmes visuels, la vision étant déformée et la vue troublée. A terme, les personnes souffrant de DMLA peuvent voir apparaître une tache noire au milieu de leur champ visuel.

Publicité
Évolution de la DMLA et risque de décollement de rétine

Pour éviter l’aggravation de la maladie il est parfois indispensable de procéder à une intervention chirurgicale (avec une anesthésie locale ou générale). On peut utiliser différentes techniques selon la forme de DMLA à traiter. La vision s’améliore ensuite progressivement et elle redevient normale environ trois ou quatre mois après l’opération. Néanmoins, deux risques existent : l’apparition d’une cataracte dans les trois ans qui suivent l’opération (dans la moitié de cas) et un décollement de rétine. Ce risque de décollement reste toutefois relativement rare et il n’est donc pas particulièrement à redouter.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité