Reflux gastro-oesophagien : le traitement homéopathique

Publicité

Si le reflux gastro-œsophagien ou RGO est une affection courante, il n'est pas pour autant une fatalité ! L'homéopathie, en agissant à la fois sur les symptômes et sur le terrain, peut être envisagée comme le traitement du reflux gastro-œsophagien idéal. 

Publicité

© Fotolia

Les symptômes du reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien de l'adulte touche principalement les personnes âgées ou en surpoids et les femmes enceintes. Il provoque des symptômes typiques comme des brûlures (pyrosis) et des remontées acides, mais également des symptômes atypiques tels que des éructations, de la toux et des douleurs abdominales ou thoraciques.
Chez le nourrisson, ces remontées du contenu de l'estomac sont fréquentes, notamment parce que le muscle qui ferme l'orifice entre l’œsophage et l'estomac est encore immature. On parle alors de RGO simple qui disparaîtra spontanément avec l'acquisition de la marche et de RGO compliqué (traces de sang dans les régurgitations, pleurs, stagnation ou perte de poids...), pour lequel il est conseillé de consulter rapidement.

Publicité
L'homéopathie : un traitement naturel du reflux gastro-oesophagien

Il est préférable de consulter un médecin homéopathe lorsque l'on souffre de RGO, pour obtenir à la fois un traitement symptomatique et un traitement de terrain, comme Calcarea carbonica, Lycopodium, Cuprum metallicum ou Nux vomica.
Pour traiter les symptômes du reflux gastro-oesophagien, on peut agir sur le transit avec une prise de Nux vomica 4 à 5 CH avant le repas et 10 minutes après.
Robinia, Capsicum et Sulfuricum acidum (trois fois par jour avant les repas) permettent, quant à eux, de protéger l’œsophage des brûlures.
Enfin, il est possible de diluer 5 granules de Cuprum 9 CH dans un biberon ou dans un peu d'eau en cas de reflux fréquent chez le nourrisson.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité