Qu'appelle-t-on "constipation chronique" ?

Publicité

Liée principalement à notre mode de vie, la constipation touche en France une personne sur cinq, dont 80% sont des femmes et des personnes âgées. Anodine au départ, elle peut vite prendre des proportions plus importantes et devenir invalidante. On parle alors de constipation chronique lorsque l’on rencontre une difficulté importante à évacuer les selles.

Publicité

© Fotolia

Quels sont les symptômes de la constipation chronique ?

Le patient ressent un désordre digestif de plus en plus présent. Il doit faire preuve d’efforts lorsqu’il va à la selle, et chaque tentative dure un temps anormalement long. Les selles sont peu fréquentes, dures et peu abondantes. Il n’est pas rare de voir s’installer en parallèle des phénomènes tels que ballonnements, douleurs abdominales, maux de ventre ou même hémorroïdes.

Publicité
Dans les cas de constipation chronique, les selles sont peu nombreuses, compactes et dures, sèches et de petit volume. Le patient évacue en moyenne trois fois par semaine, tandis que les problèmes de transit se sont installés depuis au moins six mois.

Comment prévenir la constipation chronique ?

La première des mesures est le respect d’une bonne hygiène de vie et la prise de repas équilibrés qui favorisent la digestion et le transit intestinal. Il est aussi nécessaire de consommer une quantité non négligeable d’eau, entre un et deux litres par jour, de manger des fruits, des légumes et des céréales riches en fibres. Cela permet notamment de ramollir les selles.

Quels sont les traitements contre la constipation chronique ?

La prise de laxatifs est souvent recommandée pour les formes bénignes de constipation. Attention toutefois : en cas de prolongement de la prescription, l’abus de laxatifs peut avoir des effets indésirables ! Un traitement par voie rectale peut aussi être proposé au patient sous la forme de micro-lavements, lavements ou suppositoires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité