Maux de ventre chez l'enfant : un signe de stress

Maux de ventre chez l'enfant : un signe de stress©Fotolia

Il n'est pas rare que les enfants se plaignent de maux de ventre. Si la plupart des douleurs abdominales ressenties chez les plus jeunes ne présentent aucun caractère de gravité, certaines d'entre elles peuvent aussi avoir une origine psychologique.

Publicité

Mal de ventre, la faute au stress ?

Si les causes physiques susceptibles de générer des maux de ventre chez l'enfant sont multiples et variées, les causes psychologiques, elles, sont bien souvent induites par l'anxiété. Car le stress n'est pas le seul apanage des adultes. Ainsi, l'angoisse et l'inquiétude peuvent être responsables de véritables maux de ventre. Ceux-ci ne doivent pas être pris à la légère, car ils constituent un symptôme physique d'un mal-être ponctuel ou durable vécu par l'enfant. Dans ce cas-là, la douleur abdominale est souvent localisée au niveau du nombril et peut empêcher l'enfant de s'endormir. Elle peut être associée à des nausées, des spasmes ou encore à une sudation excessive, mais reste exempte de température.

Publicité

Que faire quand son enfant a mal au ventre ?

Les douleurs abdominales d'origine psychologique sont parfois considérées comme relevant du domaine du théâtre ou du chantage affectif. Or, elles ne doivent pas être sous-estimées par les parents, car la douleur est bien réelle. Il est donc primordial de prendre son enfant au sérieux et d'adopter une attitude de bienveillance et d'écoute à son égard. Bien entendu, il ne faut pas tendre vers une posture protectrice exagérée, sous peine d'entretenir le mécanisme psychique sous-jacent. Pour les enfants qui souffrent le plus et de manière chronique, il peut être utile d'envisager un suivi psychothérapeutique afin de libérer leur parole.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité