Maladie de Crohn : un régime alimentaire spécialisé ?

Publicité

Pathologie chronique, la maladie de Crohn se caractérise par une atteinte inflammatoire de certaines parties du système digestif. Touchant majoritairement les jeunes adultes, cette affection digestive génère d'importantes douleurs abdominales. De quels traitements fait-elle l'objet ? 

Publicité

© Fotolia

Maladie de Crohn : la prise en charge médicale

Les causes exactes de l'inflammation digestive n'étant pas formellement avérées, il n'existe pas de traitement permettant une guérison totale de la maladie de Crohn. Néanmoins, les symptômes peuvent faire l'objet d'une prise en charge relativement efficace. D'une part, des médicaments anti-inflammatoires sont préconisés en phase aiguë de la pathologie afin d'atténuer le processus inflammatoire. Au besoin, des immunorégulateurs peuvent y être associés pour réduire le mécanisme immunitaire en œuvre. Les antidiarrhéiques, eux, ne sont prescrits qu'à faible dose, car ils peuvent, à terme, irriter le système digestif.

Publicité
Maladie de Crohn : la prise en charge non médicamenteuse

En complément d'un traitement médical, des mesures diététiques doivent être nécessairement adoptées. En effet, la majorité des patients atteints suit un régime alimentaire particulièrement riche en fibres alimentaires (céréales complètes, fruits, légumes...), sauf en période de crise. En outre, certains aliments sont à proscrire ou à consommer en toute petite quantité : produits laitiers, choux, oignons, agrumes, concombre, haricots… Pour détecter les aliments favorisant les douleurs abdominales, les spécialistes recommandent à leurs patients de tenir un carnet de bord.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité