Maladie cœliaque : faut-il suivre un régime sans gluten ?

Publicité

Tandis que le régime sans gluten fait de plus en plus d'adeptes chez les stars qui souhaitent perdre du poids, certaines personnes n'ont pas d'autre choix que de le suivre, comme les allergiques et les sensibles au gluten. 
Mais qu'en est-il des intolérants ? Doit-on envisager un régime sans gluten en cas de maladie cœliaque ? 

Publicité

© Fotolia

La maladie cœliaque à la loupe

La maladie cœliaque, également appelée intolérance au gluten, est différente de l'allergie ou de la sensibilité au gluten. Il s'agit effectivement d'une affection intestinale chronique apparaissant à la suite d'une absorption de gluten.
De cette consommation découle une réaction immunologique anormale, engendrant elle-même des lésions de la membrane intestinale, une mauvaise assimilation des nutriments et des troubles digestifs.
Seulement 10 % des intolérants seraient diagnostiqués, d'où l'intérêt de consulter rapidement un médecin si l'on pense souffrir de maladie cœliaque, et d'autant plus si l'on présente les symptômes suivants : diarrhées, constipation, douleurs abdominales, fatigue, perte de poids, anémie...

Publicité
Les principes du régime sans gluten

Le régime « no glu » vise à exclure de son alimentation les produits contenant du gluten, des céréales comme le blé, l'épeautre, le seigle, l'orge, le kamut, le petit épeautre et l'avoine, en passant par les produits transformés (pâtes, pains, farines, flocons, pâtisseries…) et les additifs alimentaires (arômes, sirop de glucose, dextrose, extrait de malt…).

Le régime sans gluten en cas de maladie cœliaque

Étant donné les lésions et les nombreux désagréments qu'elle peut occasionner, la maladie cœliaque impose la suppression à vie des produits contenant du gluten. Il est donc important de suivre sérieusement ce régime, ainsi que les conseils de son médecin ou de son gastro-entérologue.
Heureusement, de nombreuses alternatives existent : produits céréaliers sans gluten (maïs, riz, sarrasin…), aliments non transformés gluten-free (fruits et légumes, légumineuses, œuf, viande, poisson...), aliments estampillés « sans gluten ».

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité