Les symptômes d'une cirrhose avancée ?

La cirrhose est une pathologie hépatique, c'est-à-dire une maladie du foie due à la consommation excessive d’alcool sur une longue période. Cette maladie peut durer longtemps et entraîner de graves problèmes. Il est donc utile de savoir rapidement détecter les cirrhoses et leurs symptômes. Il est également nécessaire de savoir repérer les symptômes d’une cirrhose avancée. Voyons lesquels doivent retenir votre attention.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Origine des symptômes de la cirrhose

Les symptômes de la cirrhose sont initialement peu nombreux. Lorsque la maladie est débutante, on ignore le plus souvent qu’elle est en train de progressivement se mettre en place. Pendant cette phase asymptomatique (qui ne donne aucun symptôme), une fibrose se développe. Il s’agit de la mise en place d’un tissu cicatriciel qui va peu à peu remplacer le tissu hépatique normal. C’est cette anomalie qui va entraîner des troubles et des symptômes. Les premiers à apparaître sont généralement l’insomnie, des démangeaisons cutanées, la saillie des veines sur le haut du ventre, une perte de poids, des nausées, une fatigue et une sensibilité anormale au niveau du foie.

Publicité
Les symptômes d'une cirrhose avancée

Les principaux symptômes de la cirrhose, eux, vont surtout être visibles lorsque la cirrhose aura atteint un stade avancé. On retrouvera alors une dilatation du ventre (ascite), une tachycardie (accélération du rythme cardiaque), un amaigrissement, des troubles mentaux (confusion), des vertiges, une perte des cheveux, etc. Néanmoins, certains symptômes sont plus spécifiques de la cirrhose : la jaunisse (un jaunissement de la peau et du blanc des yeux), la modification de l’aspect des selles (qui deviennent soit très noires, soit très pâles) et la difficulté à assimiler l’alcool.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité