Légionellose : une maladie contagieuse ?

Légionellose : une maladie contagieuse ?

La légionellose est une infection provoquée par la Legionella pneumophila, une bactérie présente naturellement en eau douce. Elle est parfois appelée maladie des légionnaires, car elle se déclara pour la première fois en 1976, lors d’un congrès d’anciens combattants américains qui entraîna une flambée de pneumonies sévères. La légionellose est potentiellement grave, mais ne se transmet pas d’une personne à une autre.

Publicité
Publicité

Modes de transmission de la légionellose

Les légionelles sont des bactéries qui prolifèrent dans les eaux stagnantes et les systèmes d’eau à une température comprise entre 20 °C et 50 °C. On les trouve surtout dans les appareils d’air conditionné, les humidificateurs et les systèmes d’eau. La transmission a généralement lieu par inhalation, sous forme d’aérosols ou de gouttelettes.

Publicité

Symptômes de la légionellose

Les premiers signes cliniques de la légionellose se manifestent entre 6 et 10 jours après l’infection. Ils peuvent évoquer dans un premier temps un syndrome grippal, car ils incluent la fièvre, un mal de gorge, une toux et la fatigue. Les problèmes respiratoires s’aggravent et une pneumonie se déclare. La maladie entraîne parfois une insuffisance rénale ou respiratoire. Traitement et prévention de la légionellose Il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin contre la légionellose. La prise en charge est symptomatique. Une antibiothérapie doit être mise en place. La prévention repose essentiellement sur l’entretien et le nettoyage réguliers des appareils dans lesquels la bactérie prolifère.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité