Gastro-entérite : quelle alimentation n'est pas recommandée ?

Publicité

La gastro-entérite est une maladie très contagieuse et donc extrêmement fréquente, notamment en hiver. Pour lutter efficacement, il est essentiel de savoir, en cas de gastro-entérite, quelle alimentation n’est pas recommandée. De même, il faut connaitre, en cas de gastro-entérite, l’alimentation à privilégier. C’est ce que nous allons voir ensemble.

Publicité

Gastro-entérite : l’alimentation à éviter

Bien que, dans les premiers temps, la gastro-entérite provoque des maux de ventre et des nausées qui rendent l’alimentation difficile, dès que les choses commencent à s’améliorer, il faut faire l’effort de manger un peu. L’idéal est de faire plusieurs petites collations réparties au cours de la journée plutôt que les deux ou trois gros repas habituels. Dans tous les cas, on fera en sorte d’éviter les aliments gras et riches en fibres tels que les fruits et légumes crus, les légumineuses (légumes secs) et d’une façon générale les féculents complets. En effet, tous ces aliments vont accélérer le transit et favoriser la diarrhée. Évitez également les boissons gazeuses, le café et l’alcool.

Publicité
Gastro-entérite l’alimentation à privilégier

En cas de gastro-entérite, il est essentiel de faire en sorte d’avoir une alimentation diversifiée. On recommande également de consommer des poissons ou des viandes bien cuites, du riz blanc (pas complet) ayant cuit longuement, des pâtes (non complètes) et des compotes ou des gelées de fruits (fruits cuits). Les bananes bien mûres et des légumes cuits tels que la carotte sont aussi conseillés. Les yaourts peuvent également être intéressants pour aider à réguler le transit intestinal. Dans tous les cas, pensez à boire abondamment pour éviter la déshydratation qui accompagne les diarrhées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité